Asie 2013 : Jour 1 – Arrivée à Beijing

Bien le bonsoir. Au moment d’écrire ces lignes, je suis bien assis dans le lobby de ma toute première auberge de jeunesse.

Le départ

Le vol vers Beijing fut passablement long. 13 heures à se tourner et se retourner, c’est plutôt long. La nourriture était acceptable, mais sans plus. La première chose que nous avons remarquée, en arrivant à Beijing, ce fut le Smog et la lenteur des déplacements. Cela nous a pris près de 2 h pour rejoindre le secteur de la Cité Interdite. Après une promenade dans les rues de la Ville, un Tuk Tuk et un taxi, nous arrivions a notre auberge de jeunesse.

La langue est clairement une barrière à la communication. Lors de cette première journée, il fut bien difficile de discuter avec les locaux, puisque la plupart d’entre eux ne connaissaient que le mandarin. Même pour les chauffeurs de taxi, il fallait avoir une description écrite de l’endroit, en caractères chinois simplifiés. Une chance pour nous, nous avions en notre possession le <Traveller’s language kit, point it> qui nous permettait de montrer des images de nos besoins. Dans les prochains jours, je m’engage à retenir quelques mots des produits les plus courants.

Notre auberge, le Sunrise Hostel, est bien située et très proche du centre névralgique de la ville de Beijing. Étonnamment, la salle de bain a la grosseur d’une simple douche et contient à la fois la toilette, la douche et le lavabo. C’est assez étrange de se laver avec le reste du mobilier habituel d’une salle de bain. La chambre, de grandeur assez modeste, accueille 5 lits, donc 4 sont superposés. L’air climatise est inclus, et c’est très apprécié.

Fait cocasse de la journée : Nous sommes alles souper dans un restaurant chinois. Deux Russes (clairement en provenance du Sud de la Russie) nous ont abordées, non pas par leur anglais ou leur langue maternelle (un genre de dialecte entre le russe et le mandarin), mais bien avec leur téléphone (lire ici tablette tactile énorme) sur Google Maps traduction. Discuter à l’aide d’un traducteur informatique n’est pas très génial, mais cela a au minimum aide à freiner la barrière linguistique.

Les technologies

Tel que prévu, Facebook est bloqué (dommage). L’accès à Gmail fonctionne assez bien et l’édition de mon blogue est assez efficace. Seul point négatif? Le clavier, qui ne permet pas d’accents ni de ponctuations développées.

Demain, on va voir la Muraille de Chine en journée et la Cité Interdite en soirée (si possible). Sur ce (il est maintenant passé 23 h), je vous quitte et vous dis a demain ! Je vais tenter la publication de quelques photos demain soir.

2 réactions au sujet de « Asie 2013 : Jour 1 – Arrivée à Beijing »

  1. Marc Lapointe Réponse

    Salut Sylvain!

    Bien content pour vous que vous soyez arrivé à bon port. J’ai hâte de voir tes photos (lire ici de chinoise Lol)

    Take care mon chum et je continues à lire tes aventures sur ton blogue.

    Ciow

Laisser un commentaire