Asie 2013 : Jour 2 – Grande Muraille de Chine

Ce matin, nous nous sommes levés très tôt. Nous avons débuté notre journée par un tout premier appel Skype, afin de rassurer nos parents.

Nous avions décidé la veille de réserver une visite du style « tout-inclus », à la Grande Muraille, au cout de 280 RMB. La visite comprenait déjeuner, lunch, transport et entrée au site.

Le petit déjeuner fut assez copieux (oeufs brouilles, toast, bacon). L’autobus qui nous a menées à la Grande Muraille était assez confortable (air climatise, etc.). Sortir de Beijing prend un certain temps (45 minutes dans le trafic), et une autre heure fut nécessaire afin de rejoindre le site. Le site, très touristique, permettait d’accéder à 23 tours de garde rénovés, sur une distance de 3,5 km.

La visite de la Grande Muraille :

Arrives sur le site, nous avions accès aux différents escaliers qui menaient a la muraille principale. Notre guide a fortement insisté pour que nous prenions le billet Cable-Car et Tobbogan, pour 80 RMB en suppléments. Personnellement, j’ai cru voir dans cette offre un attrape-touriste, comme le téléphérique des chutes Montmorency.

L’ascension des nombreuses volées de marche fut assez pénible, mais le résultat fut ô combien merveilleux. La vue au sommet du mur est surprenante, puisqu’elle surplombait de nombreuses vallées. Au loin, on apercevait même les débuts de la civilisation (les gratte-ciels de la banlieue de Beijing). Sur les murs, nous avons rencontre des Belges qui ont tenu à monter un album de photos d’eux même, dans leur plus simple apparat (quel choc ahaha).

Rendue à cette étape du voyage, force est de constater que les Québécois sont très peu présents en Chine. À ce jour, nous avons rencontré des Belges, des Français, des Espagnols et même des filles de l’Uruguay.

Bref, nous nous sommes lancés dans l’ascension, vers l’entrée principale. Pendant le 3h qui nous était alloué, nous avons eu la chance de faire 10 tours sur les 23. Rendus au bout de la tour numéro 1, il y avait un accès (illégal) vers deux pans de murs non rénovés. J’ai profité de mon statut de « touriste » pour y aller faire un tour, même si c’était écrit à la fois en anglais et en chinois. La vue d’une des tours non rénovée, sublime!

Après un moment contemplatif bien mérité, nous avons débuté la descente. François par le Cable-car, et moi par les marches. Je m’étais donné le défi d’arriver en bas avant lui, et c’est bel et bien
arrivé.

Ensuite, avant d’aller diner, nous en avons profité pour faire le tour des boutiques-souvenirs. Le repas fut assez copieux, et compose du meilleur (et Torres touristique) des repas chinois. À la table, nous avons eu la chance de rencontrer des touristes de nombreux pays, notamment en provenance de Barcelone.

Ce diner fut également le moment pour consommer une première bière chinoise, la Tsingtao. Cette bière est disponible partout au pays.

Le début de la soirée, nous l’avons passe a la place Tia An Men, ou un événement (militaire?) était en préparation. Tout comme a l’habitude, de nombreux Chinois envahissaient les lieux et contribuaient a rendre la place festive. Dans la foule, nous retrouvions également une série de vendeurs de pacotilles et de photographes amateurs, qui tentaient de nous soutirer quelques précieux Y//, en échange de leurs services.

Nous sommes même tombés dans le panneau (en connaissance de cause) lorsque deux charmantes Asiatiques (qui se disaient en voyage, en provenance de la Corée, et ce pour quelques semaines) nous ont offert d’aller prendre un verre. À l’auberge/bar, la bière coute entre 6 et 20 Y// (tout dépendamment de la provenance, internationale ou locale). Dans leur bar, la simple bière coutait 30 Y//. Enfin, leur charmante et agréable présence (scénarisé et mainte fois répété) fut tout de même appréciée. Ensuite, nous nous sommes déplacé vers le sud/est du centre-ville, afin de visiter le Temple of Heaven. Le parc entourant le temple était tout simplement remarquable. Les fleurs incroyables, les bordures et les sentiers impeccables. Nous avons quitte le parc au crépuscule (coucher de soleil délicieux) et avons rejoint un quartier ou le nightlife était abondant et/ou l’avenue principale  avait des airs de Time Square, avec ses énormes panneaux lumineux de marques internationales et chinoises.

Laisser un commentaire