Asie 2013 : Jour 6 – Visite du Mont Tianmen à Zhangjiajie

Le réveil fut particulièrement brutal, après la soirée d’hier soir. Notre nouvel ami chinois, en compagnie de Pierre et du couple allemand, nous avait fait goûter un alcool très fort (52%) typiquement chinois.

La visite du Mont Tianmen

Nous avons pris le taxi tôt le matin, en direction du Mont. Cela nous a coûté 10 Y pour nous rendre à la station de base du téléphérique. Le billet que nous avons acheté à l’auberge nous a coûté 240 Y et comprenait l’entrée au parc, le téléphérique et l’autobus entre la mi-station et la Gate of Heaven. À la station de base, les billets étaient en vente à 258 Y. Si j’avais eu ma carte étudiante, j’aurais théoriquement paye uniquement 180 Y mon billet. Rendus à la base du téléphérique, nous avons échangé notre coupon contre une carte d’accès au téléphérique. Le téléphérique de Zhangjiaje est le plus long au monde (plus de 7km). L’ascension a duré 30 minutes et nous a permis de voir une partie de la ville et de la faune de Zhangjiajie. Le téléphérique nous a permis de gravir vers un plateau du Mont, situe à quelques centaines de mètres d’altitude de la ville.

La visite du temple bouddhiste Tianmen du sommet.

Les bâtiments étaient toutes entourés d’un grand mur protecteur. À chaque fois que nous franchissions une porte, une nouvelle salle apparaissait à nous. Dans la toute dernière salle, nous avons monté à l’étage, dans la « bibliothèque ». Nous y avons trouvé une salle richement décorée et quelques moines et touristes qui priaient. Au centre se trouvait un autel et on y retrouvait un coffre-fort fermé. Pour notre plaisir, l’homme (un moine?) qui nous faisait la visite nous a ouvert la porte du coffre-fort, afin que nous puissions observer les reliques de Bouddha.

La montee de la Gate of Heaven

Nous sommes donc redescendu par le téléphérique, a la station moyenne, afin de prendre un autobus vers la base de l’escalier qui mène a la Gate of Heaven. Rendu au site, la pluie a augmenté en intensité, rendant la vue difficile. À la base des 999 marches, nous voyons à peine le trou de la Gate of Heaven. Il est important de le préciser, la Gate of Heaven est un ensemble de 999 marches montant jusqu’à un trou naturel dans la pierre, entre deux montages. Le trou est immense et faisait (a l’oeil, la hauteur d’un bâtiment de 10-15 étages). L’ascension fut donc très humide et nous avons réussi de justesse à prendre une photo au sommet. Ensuite, le kodak a tout simplement rendu l’âme, la pluie ayant fait son travail. Lors de la descente, nous avons encore une fois joué aux Rockstars, avec les nombreux touristes locaux qui voulaient nous prendre en photo. J’ai même donné mon adresse courriel à une charmante demoiselle qui voulait une photo avec moi, à l’aide de son (énorme) téléphone intelligent. Lorsque nous avons finalement rejoint l’autobus, puis ensuite le téléphérique vers la station de base et enfin le taxi vers l’auberge (10 Y).

La soirée fut assez tranquille, nous avons rejoint Pierre et le couple allemand pour une dernière soirée a Zhangjiajie. Afin de ressusciter mon appareil photo (qui avait rendu l’âme au sommet du Gate of Heaven, rappelons-nous), j’ai acheté un sac de riz. Le riz absorbe l’eau de tout ce qui l’entoure. J’ai donc retiré carte mémoire et batterie et laisse mon appareil toute la nuit dans le riz. Le lendemain matin, BONHEUR!, il était ressuscité.

Laisser un commentaire