Asie 2013 : Jour 7 – Départ de Zhangjiajie vers Guangzhou, près d’Hong Kong

Le deuxième matin à Zhangjiajie fut plus doux, puisque nous avons fait la grasse matinée. Un petit nettoyage de nos vêtements, un tri dans nos sacs respectifs, et nous sommes descendus au Lobby, ou j’ai pu rattraper légèrement le retard encouru dans l’écriture de mes blogues. Nous avons attrappé un train vers Guanzhou à 16h30, pour une arrivée prévue à 10h25 AM le lendemain. Nous avons opté cette fois-ci pour un train en « hard seat », afin tester l’ensemble de nos possibilités (nous avions déjà pris l’avion, le train en « hard sleep ». Dans notre wagon, le banc était vieux, rouillé, mais assez confortable. On pouvait même le pencher, ce qui a nous a permis un voyage plus agréable. Cependant, en visitant le train, nous avons constaté que les autres wagons « hard seat » étaient de simples bancs en bois (style banc de parc/église). Bref, nous avons été chanceux, et nous ne pensons pas reprendre les hard seat pour le reste du voyage. Quand nous sommes arrivé dans le train, il était vieux, mais propre. En sortant, c’était sâle, très sale.

Les voyageurs locaux prenaient le plancher pour une poubelle. Ils lançaient leurs déchets par terre (et crachaient également). Bref, faites attention ou vous marchez si jamais ils vous prenaient l’envie de réserver un train en hard seat. Les toilettes, comme a l’habitude des autres trains que nous avons pris, sont assez infectes : amenez vous du papier de toilette et bouchez-vous le nez. C’est bien souvent des toilettes « au sol », qui demandent de faire un peu de gymnastique.

Bref, c’est sur ces jolis mots que nous dérivons vers le sommeil, dans un train tout a fait propre (NOT).

 

Laisser un commentaire