Entrepreneurs et leaders au féminin, un conseil : persévérez!

C’est devant une salle comble que Denis François Gravel, fondateur du mouvement TEDxQuébec, a adressé quelques mots à son auditoire venu participer au tout dernier chapitre des TEDxQuébecSalons de la saison 2014-2015. La forte affluence de participants oblige, les règles du jeu ont légèrement changé lors de cette soirée…

Victime de son succès,  le plus récent TEDxQuébecSalon a du se diviser en trois sous-groupes : l’un s’est déplacé dans le dégagé près de la rue Saint-Joseph, le second dans le salon niché et le dernier, dans le sous-sol. Le tout inondant tous les recoins du Cercle Lab-vivant, hôte de l’évènement, d’une superbe énergie créative et collaborative! Les discussions en plus petits groupes ont bien sûr favorisé les échanges et les débats entre les participants. La communauté des Femmes Alpha ainsi que quelques membres de J’entreprends Québec animant activement les groupes de discussion, tout au long de la soirée. L’équipe du Guide s’est quant à elle divisée, afin de couvrir les trois espaces.

Représentation des femmes dans les hautes sphères de la société

Dans la première vidéo présentée, Sheryl Sandberg, directrice des opérations à Facebook, expose une réalité actuelle, la sous-représentation des femmes dans les postes décisionnels des sociétés publiques et privées. Elle explique notamment cette réalité par le fait que les femmes sous-estiment trop souvent leurs propres capacités. Au contraire, croit l’oratrice,  la présence des femmes dans les postes de haute direction permet un dynamisme et une créativité d’où émergent les idées novatrices. Madame Sandberg conclut qu’elle a bon espoir que, dans le futur, 50 % des postes dirigeants seront pourvus par des femmes.

Au cours des échanges, une participante propose que l’on doive toujours choisir l’individu avant le sexe, le meilleur pour réaliser le travail demandé. D’autres évoquent que l’on doit s’attaquer aux dogmes, stéréotypes et domaines statistiquement féminins.


Une question est ensuite lancée : est-ce qu’une femme pour accéder à un poste de dirigeant doit adopter une attitude plus masculine? Dite masculine? Certains pensent que la femme ayant adopté certains comportements d’hommes gravit plus rapidement les échelons. Dans cette logique, la femme doit donc nécessairement adopter ces comportements. D’autres participants croient qu’elles auraient avantage à ne pas s’adapter, à rester femmes.

Quelques minutes plus tard, nous sommes rappelés dans la salle principale afin de visionner la seconde vidéo de la soirée.

L’histoire présentée montre le parcours d’une femme incroyable qui a fondé le marathon Beiru du Liban, après avoir subi un terrible accident. Ancienne athlète de haut niveau, May El Khalil a dû réapprendre à marcher et suivre de nombreuses thérapies. Rapidement, elle s’est rendu compte qu’elle ne pourrait plus jamais égaler ses performances passées, ni même compléter un marathon. Rapidement, elle a accepté sa situation et s’est lancée dans l’organisation d’un évènement d’ampleur, un marathon complet. Quelques années plus tard, elle présente ce même évènement qui, aujourd’hui, se compare au marathon de Boston!

La vie a guidé cette dame vers un autre sentier. Elle est sortie des sentiers battus.  Les discussions autour de cette seconde vidéo ont pris une tournure tout à fait différente des précédentes, abordant plutôt les notions de charisme, de persévérance, de résilience et de courage.

Qu’est-ce qui fait que cet évènement a pris cette ampleur en si peu de temps? Certains participants évoquent l’authenticité de la dame ainsi que sa  forte vibration intérieure. Bien que paralysée, elle n’a pas laissé tomber! Elle a su rendre son histoire spéciale… en utilisant ce qu’elle a vécu à l’avantage de sa communauté.

Une autre question est soulevée : est-ce que c’est parce que c’est une femme qu’elle a réussi son projet? Est-ce sa résilience qui lui a fait réaliser son rêve?

Change-toi toi-même, afin de changer les autres, disait-elle en fait. La femme a changé et a réussi à organiser un marathon de toutes pièces.

Transposons la situation… Afin de devenir un bon entrepreneur, il est nécessaire de prendre un moment d’introspection. Suite à ce moment d’arrêt, ou à un obstacle majeur, l’entrepreneur peut se poser la question suivante : vais-je dans la bonne direction?

L’entrepreneur doit savoir vivre avec la communauté et, au besoin, aller chercher des outils : un coach physique, un coach psychologique. Le parcours accompli par cette championne libanaise démontre l’importance de cette force psychologique! La force psychologique ne s’apprend pas sur les bancs d’école et les citoyens ordinaires ne l’apprennent pas nécessairement.

L’entrepreneurship et le leadership au féminin sont l’énergie fondamentale qui anime nos sociétés, nos cultures. Bref, la communauté entrepreneuriale et le leadership au féminin doivent être célébrées et encouragées, pour la contribution qu’elles nous apportent.

À propos du TEDxQuébecSalon : Le choc des idées, dans une ambiance décontractée

Les nouveaux TEDxQuébecSalon sont des évènements gratuits de 90 minutes permettant à la communauté de se rassembler et de visionner des conférences TED afin d’échanger et de découvrir des idées qui méritent d’être partagées. Visionnements, discussions et débats sont au menu!

Une collaboration de Sylvain Gingras-Demers et Mathieu Imbeault

Laisser un commentaire