Facebook 101

Voici quelques comportements qui m’agacent au plus haut point sur le réseau social Facebook:

Ceux qui t’invitent à tous les jeux Facebook:

Que t’ailles une ferme de niveau 65, des vaches qui produisent 300% de lait pis une moissonneuse-batteuse, j’en ai rien à battre. Sérieux, joue à tes jeux Facebook, mais commence pas à m’inviter à joindre ta ville, ta mafia, ta ferme, etc. « Oui mais je fais plus de points si tu acceptes mes invitations ». Savais-tu que le seul but de ce jeux est de faire de l’argent ? Si ya plus de monde qui jouent, les publicités vont nécessairement être plus rentables à l’éditeur du jeu. C’est normal alors qu’ils te gratifient de quelques petits points virtuels. Donc tu deviens à ton tour un diffuseur de publicité.

Ceux qui répondent à tous les questionnaires:

Come-on ! Est-ce que c’est Facebook qui détermine c’est qui tes meilleurs amis ? C’est pas parce qu’une personne commente beaucoup sur ton mur que tu es nécessairement plus important à ses yeux. « Je voulais juste voir si Facebook avait raison ». Sais-tu quoi ? Jase juste avec tes bons amis, écris juste sur leurs murs, et tu vas être dans leur « Top friends ». That’s it.

Ceux qui tagguent tout et n’importe quoi:

Quand tu vois que j’suis laite sur une photo, à quoi ça sert de me tagguer ? Tu sais clairement que je vais aller me déttaguer dans la seconde. Pis sérieux, t’as pas besoin de tagguer tout le monde dans un album, taggue deux trois photos question que je me retrouve dans ton album mais de là à tout tagguer, ça devient obsessif.

Ceux qui versent leurs états d’âme sur Facebook:

« J’suis pas capable de d’l’oublier <3 » Première chose, tu viens de le dire sur Facebook, t’es mal parti. Deuxième chose: de savoir que ça va pas bien dans ta vie ça nous renseigne, mais sur tes 500 amis Facebook, j’pense pas que tout le monde peut t’aider. Tes amis proches, fine. Ou les statuts genre : « Tout va mal !! », alors que la personne vient de manquer sa bus et de couler un examen. Bref, accentues pas ton problème sur Facebook, ça devient énervant et ça démontre un certain manque d’attention.

Ceux qui ramène Facebook dans la réalité:

T’arrives le lundi matin dans ton cours et t’entends: Hey t’as tu vu sur Facebook ce que j’ai écris sur le mur de Bernard ? Heuuu non ?? J’ai pas juste ça à faire à checker ce que tout le monde fait de son Facebook. Et de considérer que tout ce que tu peux écrire sur Facebook a de l’intérêt, c’est que tu t’aimes beaucoup. Comme liker tes propres statuts.

Ceux qui «aime» les : «Clique sur le lien pour voir la nouvelle blonde de Justin Bieber»

T’as pas compris que ça te prends 4-5 pages avant d’arriver à la photo ? Ya toujours quelqu’un qui profite de tes clics. Et au bout du compte, tu vois une photo floue pas intéressante. Pis à part de ça, si tu veux voir ton ado-pré-pubère, achète donc n’importe quelle revue à pottin. Tu vas savoir tous les détails de sa vie, et ya moins de chance d’avoir de fautes dans le texte.

Ceux qui invitent tout le monde à leurs événements:

Bon okay, ici je fais partie de cette catégories, puisque j’organise des évènements. Mais les évènements qui durent deux mois et qui m’incitent à faire venir changer mes tires au garage du coin ou qui me donne 30% sur des pots de crèmes, c’est très mal ciblé.

Ceux qui se servent de Facebook pour vendre leurs trucs:

C’est sûr que t’as plus de visibilité qu’ailleurs, je te l’accorde. Mais come-on, crée toi un page d’entreprise, dépose pas ça sur ton Facebook personnel.

De toute façon l’acheteur va sur les LesPAC.com ou Kijiji.ca … pas Facebook.

L’équipe de Mark Zuckerberg devra tenter de trouver de nouveaux moyens pour enrayer ces façons d’utiliser Facebook, çar si ça continue comme ça, je pense qu’on peut prévoir ceci:

 

Inspirations: Mashable, Oatmeal, Kriisiis.fr et bien sûr mes expériences personnelles.

Si vous avez d’autres trucs qui vous agacent sur Facebook, je vous invite à les rajouter dans les commentaires.

1 thought on “Facebook 101

  1. Cynthia Fontaine Réponse

    Quand Facebook devient un outil de propagande… Moi personnellement j’aime aller sur Facebook pour décompresser avec mes amis. Je regarde et je partage des contenus sympas. Mais quand quelqu’un ne fait que partager des liens pour te dire ce que tu dois penser sur telle ou telle chose, c’est là que je décroche…

Laisser un commentaire