Plus d’administratrices dans votre entreprise : diversité et succès

Les femmes sont sous-représentées dans les conseils d’administration. Voilà le constat de Julie Miville-Dechêne, présidente du Conseil du statut de la femme et invitée des regroupements Femmes Alpha et Femmes en affaires de la Capitale-Nationale, mercredi dernier au Cercle de la garnison à Québec. La conclusion qui est tombée lors de ce rassemblement est sans appel, mais pourquoi en est-il encore ainsi, même en 2015?

En fait, même après des années de luttes, les femmes souffrent encore des préjugés et des traditions, c’est vrai. Cependant, les mesures incitatives aux jeunes familles y sont également pour quelque chose. En effet, en autre chose les congés de maternités et de paternités qui favorisent la présence de la mère au domicile familial. Par ailleurs, il y aussi une certaine résistance de la part des hommes à voir des femmes dans des postes décisionnels.

Le constat est là. Maintenant, que faire pour changer les choses et permettre à plus de femmes d’atteindre les plus hautes fonctions?

Contraindre ou laisser faire?

Julie Miville-Dechene a bien une idée, mais cela ne passe pas par la contrainte. C’est une question de crédibilité. «On ne peut imposer un quota. S’il en était ainsi, nous pourrions nous demander : cette candidate a-t-elle seulement été sélectionnée pour répondre aux besoins du quota ou est-elle vraiment bonne? À compétence égale, a-t-on privilégié une femme simplement par souci du nombre? Cela n’a pas de sens. »

En même temps la conférencière est convaincue qu’il faut poser un geste, car l’inaction n’a jamais rien résolu.

Quoi faire alors? La présidente a bien quelques idées et mentionne les actions de différents organismes. La loi sur la gouvernance des sociétés d’État qui fonctionne bien et la Table des partenaires influents qui propose des mesures volontaires, pour ne nommer que ceux-là.

Voilà de bonnes idées, mais encore faut-il avoir des arguments pour justifier de recourir à des mesures particulières.

Qu’est-ce que ça donne d’avoir des femmes dans les postes décisionnels?

À ce titre, la conférencière a fait ses devoirs. Loin de se baser sur des préjugés, elle cite les avantages notables et prouvés des administratrices. « Les femmes, par nature, apportent de la diversité. C’est bon pour les affaires. Pourquoi? Parce cela permet de susciter la discussion. Ça favorise la diversité de points de vue, entraîne de meilleures décisions et une meilleure connaissance des enjeux et de la clientèle, » précise-t-elle.

Ailleurs dans le monde

La situation du Québec est particulière, mais pas répandue partout dans le monde. Par exemple, en Norvège, toutes les compagnies sont obligées de se conformer à un ratio de 40 % de femmes dans leur conseil d’administration. Néanmoins, il y a encore du chemin à faire. À ce titre, il faut savoir que le tiers des entreprises dans le monde n’ont aucune femme sur leur conseil d’administration.

Posez un geste

Comment faire alors pour bien profiter au maximum du savoir-faire des femmes dans les postes décisionnels? Dirigeants, engagez-vous. Adoptez des politiques officiels, sortez des réseaux traditionnels. Pourquoi ne pas parrainer des femmes présentant un beau potentiel ou même faire du mentorat?

L’alliance naturelle de deux organisations pour la réussite de cet évènement

Les Femmes Alpha ont la ferme conviction que c’est en collaborant que les femmes atteindront leur plein potentiel et deviendront des leaders positifs dans la société. Cette communauté est inclusive et regroupe des femmes qui ont un idéal et qui désirent entreprendre, accomplir et se réaliser. Leur leitmotiv : mettre de l’avant le leadership féminin et en lumière les femmes qui ont le feu dans les yeux!

Le mardi 17 février prochain, les Femmes Alpha présentent « Médias sociaux: maximisez votre visibilité lors d’un évènement ». Cet atelier, présenté au Cercle Lab-vivant, vous donnera des trucs, des outils et un plan d’action pour optimiser votre visibilité et atteindre vos objectifs de communication via les médias sociaux. Inscrivez-vous dès maintenant!

10Femmes en Affaires de la Capitale-Nationale vise à promouvoir, créer et rêver l’entrepreneuriat féminin. L’organisme rêve de devenir LA voie incontournable vers le succès en affaires pour les femmes et souhaite proposer des alliances et des plateformes menant vers de nouveaux acquis et de nouvelles pistes gagnantes en entrepreneuriat féminin.

Une collaboration de Mathieu Imbeault et Sylvain Gingras-Demers

Laisser un commentaire