Vivre comme au chalet: quelques trucs pour y arriver!

Dans une chronique récente de Richard Martineau, celui-ci prône un retour aux sources, un retour à la vie de chalet. La vraie vie, tout simplement. Le rythme effréné que vous entretenez, ce n’est pas une finalité en soi, ne l’oubliez pas.

C’est tout à fait possible de ralentir, tout en restant dans un cadre urbain, branché et actuel.

Oui c’est possible.

C’est avant tout un mode de vie et un état d’esprit que tous peuvent appliquer, d’autant plus que les ressources sont à votre portée. Voici donc quelques trucs que vous pouvez appliquer afin de ralentir votre rythme, et retrouver un mode de vie sain.

Une solution au gros forfait de télévision? Sortez vos antennes de lapin.

Vous possédez probablement une télévision haute définition dans votre salon, et peut-être un dispendieux abonnement à un forfait télé que vous n’utilisez pas. Vous savez que depuis le 31 août 2011, il est possible de capter des canaux numériques, avec de simples antennes de lapin? En effet, si vous restez en ville et dans les environs, vous devriez être en mesure de capter Radio-Canada, CBC, TVA, Télé-Québec, V et Global.

Comme dans le temps de nos parents, quand nous avions seulement 4 postes.

Dans la plupart des cas, on ne se le cachera pas, c’est amplement suffisant. En ce qui concerne la qualité? Vous serez surpris, puisque vous capterez un signal haute définition non compressé. Et pour le reste (films, séries télévisées et sports) sachez qu’il existe des alternatives, sur Internet.

À la recherche de meubles de qualité?

Si vous cherchez un minimum, vous pouvez dénicher des meubles de construction supérieure (en bois franc), dans les brocanteries et organismes de bienfaisances. Le Comptoir d’Emmaüs sur la rue Saint-Vallier est un bon exemple d’endroit où vous retrouverez des meubles usagés qualité, avec un arrivage régulier. Pensez également à l’Armée du Salut et au Village des valeurs qui offrent également de nombreux biens de consommation usagés.

Autour du 1er juillet, à chaque été, je vous invite à parcourir les rues de Limoilou, Saint-Roch et Saint-Sauveur. De nombreuses trouvailles s’y retrouvent, et pour pas très longtemps. Généralement, un item intéressant déposé à la rue y est récolté en quelques heures.

Un téléphone cellulaire, pour quoi faire?

Dans les six derniers mois avant mon abandon, j’ai remarqué que je discutais avec bien peu de personnes hebdomadairement, tout au plus 5. Et lorsque je discutais avec mes contacts, je le faisais soit à la maison, soit au bureau. J’ai donc converti mon numéro principal en numéro Fongo. Au tout début, j’ai gardé un lien avec l’extérieur, avec un petit forfait de données et l’application installée sur mon vieil iPhone. Un an plus tard, j’ai finalement abandonné ledit forfait et j’utilise uniquement l’application Fongo, lorsque je suis connecté à un réseau WiFi.

Depuis quelque temps, j’ai même remplacé la communication téléphone/SMS traditionnelle par les canaux offerts par Facebook Messenger, pour la plupart de mes communications numériques (textes, audio et vidéo). Ici et là, j’utilise  des alternatives comme Google Hangouts ou Skype.

Vous êtes un adepte d’Instagram ou de la photographie en général? Tout l’argent que vous sauverez en n’achetant pas le iPhone dernier cri, investissez-le plutôt sur des excellentes lentilles, achetées usagées sur Kijiji. Vos lentilles existent probablement depuis 30 ans et devraient être utiles encore un bon moment. La qualité de vos créations sera grandement améliorée. Oui, vous perdez l’instantanéité et la rapidité au niveau de la diffusion. Mais n’est-ce pas l’objectif, de ralentir le rythme?

Un jeu de société entre amis?

Les jeux de société, ça se partage, et facilement. Nous avons pris l’habitude tout récemment d’aller tester de nouveaux jeux de société au café-pub La Revanche, dans le quartier Saint-Roch. L’idée est simple : prenez un café, une grignotine ou un repas tout en essayant de nombreux jeux de société. Si l’un d’entre-deux vous plait, vous pouvez l’acheter sur place, s’il est disponible.

Garde-robe durable

Au lieu d’acheter les derniers morceaux à la mode dans les grandes surfaces, achète intelligemment des morceaux qui traverseront les époques. Une garde-robe composée de vêtements solides et résistants. Oui, à l’achat le panier est plus dispendieux, mais au bout du compte, ça en vaut largement la chandelle.

L’offre des transports en commun s’améliore

Conduire dans le trafic? Déneiger sa voiture tout au long de l’hiver? Réparer son véhicule et espérer qu’une autre épée de Damoclès ne tombe pas sur moi? C’est maintenant terminé. Oui, c’est légèrement plus compliqué à l’usage, mais le mélange Communauto, autobus, taxis, voitures de location, vélo et marche me permet de relaxer. D’ici quelques années, je n’ai aucune difficulté à croire que les services de covoiturages seront la norme, alors que la possession d’un véhicule sera réservée à une élite fortunée.

Bref, ce n’est pas du tout promis que vous allez arrêter de courir dans une roue comme un hamster en cage, mais ces quelques trucs devraient à tous le moins vous orienter dans le bon chemin.

Laisser un commentaire