L’application Fongo et l’utilité d’un téléphone cellulaire

Mes dernières aventures avec Fongo

Vous vous souvenez de Fongo, l’application VoIP gratuite qui me permettait de communiquer avec une ligne téléphonique 418, utilisée avec un iPhone 4S, à l’aide de réseaux Wi-Fi et d’un forfait de données 150 Mo? Eh bien, je l’utilise de moins en moins. J’appelle très peu, et je ne n’utilise plus la messagerie texte.

Pourquoi? Mes communications numériques personnelles passent pratiquement toutes par Facebook et son application Messenger. La messagerie offerte par Messenger est définitivement intéressante pour moi. Je peux l’utiliser de partout : ordinateur de bureau & portable, téléphone cellulaire ou tablette. De surcroît, Facebook Messenger me permet de rejoindre pas mal tout le monde. Enfin, j’utilise toujours mon Gmail pour les discussions professionnelles.

Si je dois absolument rejoindre une ligne téléphonique, je ressors l’application Fongo de mon iPad (je garde mon 418 et sa boîte vocale, sans aucuns frais d’exploitation).

L’utilité d’un téléphone cellulaire

Il y a bientôt un an, j’ai même désactivé mon format de donnée 150 Mo (10$ + taxes). Lorsque je suis en transport (autobus, vélo ou marche) ou bien dans un évènement, je ne ressens pas le besoin d’être contacté. Pour le reste, j’ai le Wi-Fi à la maison et au bureau. Est-ce que je recommande toujours Fongo? Oui c’est encore un très bon remplaçant à la ligne téléphonique traditionnelle.

Maintenant la vraie question : est-ce qu’on a encore besoin d’une ligne téléphonique traditionnelle et d’un forfait de données? Personnellement, je ne pense pas.

Dans les premiers temps, je dois avouer que j’ai vécu un peu le syndrome Fomo ( avec l’arrivée de Snapchat, puis récemment la folie Pokémon GO). Quelques semaines après mon débranchement, ce fut réglé. Au besoin, je peux toujours emprunter le téléphone d’un copain, si je devais contacter un proche.

Laisser un commentaire