Un exercice d’humilité

Au moment d’écrire ces mots, je viens tout juste de quitter le Théâtre du Capitole, où se tenait le Gala Forces AVENIR 2012. Cet évènement a pour mission de reconnaitre l’engagement étudiant au secondaire, collégial et universitaire. Étant rendu sur les bancs universitaires depuis un moment, j’assistais donc à la finale universitaire du gala.

Je n’y étais pas en tant que simple spectateur mais bien en tant que finaliste d’un projet mené au sein de la communauté universitaire. Le projet en question, Préambule communication, était en nomination dans la catégorie « Affaire et vie économique ».

C’est donc avec une partie de l’équipe de Préambule que nous avons traversé les doubles portes du Capitole en ne se doutant point que nous allions vivre toute qu’une expérience d’humilité.

Après avoir fraternisé avec les membres de l’équipe, nous nous sommes rendus au 2e étage du Capitole, ou nous avons reçu quelques conseils, encouragements et technicalités d’usage  d’avant gala. C’est lors de cette rencontre que le directeur du gala nous a mis en garde : « Profitez de chaque moment, et prenez le temps de vous arrêter quelques minutes afin de vivre le moment, puisque la soirée passera plus vite que vous le pensez. »

Bien évidemment, il avait raison. La soirée a passé comme une étoile filante dans le firmament.

Un exercice d’humilité, oui, cette soirée en fut tout qu’un. Tous les projets présentés étaient tous plus intéressants les uns que les autres. D’autant plus que dans la plupart des cas, le projet avait un caractère social très fort et résolument incrusté dans la mission du projet.

C’est donc avec humilité que j’ai découvert des gens dont l’engagement à l’égard d’autrui dépassaient toutes les limites que j’avais pu imaginer. Lire dans un journal ou un magasine le report de tels engagements est une chose, mais passer une soirée en présence de ces géants de demain, c’en est une autre.

Car comme l’un des candidats l’a mentionné, nos réalisations dépasseront assurément celles de nos géants du passé. Étais est-ce de la vantardise ? Non, puisque selon lui, nous allons réaliser de grands projets en construisant nos projets sur les épaules des géants d’autrefois.

Ces paroles ne sont qu’un extrait des  mots d’encouragement qui ont été donnés à l’égard des finalistes du Gala. Cependant, ils m’ont permis de réaliser une vérité. Nous sommes jeunes et nous voulons changer le monde. Gardons nos idéaux, et ne nous laissons pas abattre par le cynisme ambiant des générations passées, désabusée par la réalité.

Le temps d’une soirée, nous avons compris que nous pouvions changer le monde, non pas par notre unique motivation mais par la communauté grandissante d’étudiants et citoyens engagés dans leur communauté.

Bref, ensemble, nous sommes beaucoup plus que la somme de nos motivations personnelles. C’est toute une synergie qui se développe et nous motive plus que jamais à s’impliquer dans notre milieu, afin de faire la différence.

2 thoughts on “Un exercice d’humilité

  1. Francine Charest Réponse

    C’est un très bon article Sylvain, rempli de sagesse. Bravo pour ce regard humble et aussi pour le prix quand même!
    Ton prof Francine.

Laisser un commentaire